Xylitol : le faux sucre qui a tout bon !

« Xyli…quoi ? Yeurk ! Qu’est-ce que c’est que cette cochonnerie encore ? ».Raw_sugar_closeup

Je sais, ça m’a fait pareil au début. Il a un nom de dieu Inca si on est sympa, et de terrible édulcorant chimique si on est parano. Et pourtant celui qui porte aussi le doux nom de « sucre de bouleau » est simplement un édulcorant naturel qui peut remplacer le sucre dans absolument TOUS ses usages avec quasiment deux fois moins de calories et un index glycémique extrêmement bas.

L’été dernier j’ai décidé d’arrêter le sucre. Comme ça, histoire de voir si je pouvais me passer de cette substance dont des chercheurs ont prouvé qu’elle était plus addictive encore que la cocaïne. Je l’ai fait, j’ai perdu 3,5 kilos en quelques mois sans frustration (eh oui j’ai arrêté le sucre, pas le gras, surtout pas !).

Alors pourquoi me tourner aujourd’hui vers un édulcorant au nom barbare, au risque de replonger dans ma sweet addiction (car c’est surtout au goût sucré que nous sommes accros) ? Tout simplement pour pouvoir partager avec mes proches et avec modération — une bonne copine — le plaisir des desserts maison comme je savais si bien les faire…avant.

Mais pas uniquement… En effet si le xylitol fait pas mal parler de lui dernièrement c’est non seulement pour ses capacités édulcorantes, mais aussi et surtout pour ses … vertus santé.

Selon les dernières recherches en la matière :

  • Il combat le candida albican
  • Il lutte contre les caries
  • Il prévient les otites

Bref vous l’aurez compris, le xylitol est l’ennemi de pas mal de ces petites bestioles microscopiques qui nous colonisent pour le pire, et dans la foulée c’est aussi un allié de poids pour les mamans.

Mais avant tout…

Le xylitol c’est quoi d’abord ?

C’est une molécule de la famille des polyols (sucres alcool). Connu et utilisé dans les pays nordiques depuis fort longtemps, il est issu de l’écorce de bouleau. Son pouvoir sucrant est égal au sucre, mais il n’est pas assimilé de la même façon ce qui le rend deux fois moins calorique. Son indice glycémique est de 7  — contre 25 pour le sirop d’agave, 100 pour le glucose ou 64 pour le sucre en poudre. Pour ce qui est des calories, 100g de xylitol en fournissent 250 contre 400 pour 100g de sucre.

Contrairement aux édulcorants de synthèse il n’est accusé d’aucun effet secondaire grave, si ce n’est une légère intolérance digestive en cas de consommation excessive.

Et en lieu et place d’effets indésirables, le xylitol est un allié de poids dans la lutte contre les bactéries qui causent les caries ou les otites, car elles sont incapables de le digérer.

Pour ce qui est du candida albican, le xylitol est tout simplement le seul édulcorant autorisé dans le régime anti-candida. Même les édulcorants non caloriques font proliférer le candida albican, ce qui condamne ceux et celles qui en sont victimes à se priver de toute douceur à vie. Heureusement le xylitol permet d’échapper à cette fatalité. Très mal absorbé par le candida il ne stimule pas sa prolifération, au contraire, et il réduit sa production d’acetaldehyde.

Cerise sur le gâteau, pour ceux qui se préoccupent de leur équilibre acide-base : le xylitol est alcalinisant contrairement au sucre qui est acidifiant (le vilain!).

Bref, si je m’écoutais (et s’il coutait un peu moins cher) j’en mettrais partout. Ce qui serait une très mauvaise idée : j’ai eu assez de mal à me débarrasser de mon addiction au goût sucré pour tout gâcher maintenant !

Avertissement:

Si vous avez un chien, ne lui faites jamais consommer de xylitol. C’est un produit extrêmement dangereux pour eux, même à petite dose.

Mais trêve de science, passons à la pratique avec une recette de pop-corn sucré au xylitol.

J’ai récemment réalisé que le pop-corn fait maison (pas la version ultra grasse et hyper salée des sachets prêts à éclater, hein !) était la solution la plus pratique et la moins culpabilisante pour celles et ceux qui n’arrivent pas à se contenter d’une pomme ou d’un yaourt nature à l’heure du goûter.  Bonne nouvelle : oui on peut faire attention à son alimentation et rester gourmand ! [Edit : oui, je sais l’index glycérique du pop corn est très élevé. Si vous avez de VRAIS problèmes de poids ou de diabète, évitez quand même ce goûter]

Pop-corn façon « Bounty » light

pop corn bounty xylitol

©magreenlife.com

(pour 1 portion – ou pour 2 personnes très raisonnables)

2 cuil à soupe de maïs en grain

1 cuil à soupe d’huile de coco bio

1 cuil à café bombée de cacao en poudre cru bio

1 cuil à café de sucre de bouleau (xylitol)

Faire chauffer l’huile de coco dans un ramequin au micro-onde ou au bain marie. Ajouter le xylitol et le cacao, puis bien mélanger.

Faire éclater le pop-corn (j’ai un super ustensile qui fait ça en 2mn au micro-onde sans ajout de matière grasse).

Ajouter la sauce au cacao et bien remuer (un saladier avec une assiette par-dessus et on secoue, on secoue vigoureusement).

Parsemez de coco râpée légèrement torréfiée à la poêle si vous n’avez pas peur de rajouter quelques calories.

Et voilà le travail, un délicieux goûter sans sucre à partager pour environ 280 kcal. Pour un effet plus gourmand, il suffit de doubler les doses de la sauce au cacao.

Enjoy !