Kéfir : Buvez vivant !

Dans ma quête de l’alicament ultime qui fait du bien, fait mincir, efface les rides, rend aimable et guérit tous les maux, (si, si je vais finir par le trouver…) j’ai récemment fait la connaissance d’un être vivant mystérieux, paré de toutes les vertus et qui se transmet quasiment sous le manteau… j’ai nommé : le kéfir.

kéfir de fruit au repos entre deux préparations.©magreenlife

kéfir de fruit au repos entre deux préparations.©magreenlife

Le kéfir c’est quoi d’abord ?

Le kéfir est une star de l’alimentation vivante, tendance lourde du moment avec la mode de l’alimentation fermentée : choucroute, kimchi, kombucha et… kéfir donc.

Pour commencer il n’existe pas une, mais deux sortes de kéfir :

-le kéfir de lait

-le kéfir de fruit (ou encore kéfir d’eau, cristal japonais, tibicos…)

Le principe : on laisse fermenter les grains de kéfir dans du lait ou de l’eau sucrée. Après 24 à 48 heures on obtient une boisson rafraichissante et légèrement pétillante pour le kéfir de fruit, ou une sorte de yaourt liquide pour le kéfir de lait. Les deux sont extrêmement riches en probiotiques.

Attention on ne fait pas de kéfir de lait avec des grains de kéfir d’eau et vice versa.

  • Kéfir de lait

Les grains de kéfir de lait ressemblent à de minuscules têtes de chou fleur. Plongés dans du lait ils se développent en se nourrissant du lactose et font fermenter le lait qui se transforme en une sorte de yaourt liquide.

Je n’ai malheureusement pas pu récupérer de grains de kéfir de lait, mais de la poudre de kéfir en vente en magasin bio. Je ne sais donc pas exactement à quoi ressemble l’authentique kéfir de lait.

Mon kéfir de lait à moi était quand même assez bon, surtout le matin en smoothie avec une banane, une cuillère à café de poudre de maca et/ou de cacao cru. Miam !

Moi qui ne supportais pas bien le lait j’ai pu en boire quasiment un demi-litre par jour sans aucun souci pendant plusieurs mois. Je suis passée au kéfir de fruit après avoir lu que les facteurs de croissance présents dans le lait favorisaient l’apparition de certains cancers. Autant alterner hein ?

  • Kéfir de fruits (tibicos pour les intimes)

Il semble que les grains de kéfir de fruit soient originaires du Mexique, et plus précisément des cactus qui y poussent. J’aime à croire que c’est vrai, c’est si exotique !

C’est une boisson idéale pour toute la famille qui remplace avantageusement sodas et sirops (si les enfants tordent le nez, rajoutez du jus de pomme pour un effet plus gourmand). Eliminer une mauvaise habitude et la remplacer par une bonne, c’est le double effet kéfir !

Les probiotiques qu’il contient sont censés aider à réensemencer votre intestin avec une bonne flore et ainsi favoriser un bon transit, booster le système immunitaire, donner une belle peau… Difficile à prouver, mais j’ai décidé d’y croire.

Ses jolis grains translucides sont le résultat de la symbiose de bactéries et de levures. Pour se développer ces grains ont besoin de sucre. Plongés dans de l’eau sucrée ils se multiplient et produisent de l’acide lactique, une infime quantité d’alcool et du gaz carbonique (pssscht!)

Si on leur apporte les soins et la nourriture adéquats on se retrouve vite avec trop de grains pour sa consommation personnelle.

 Don de kéfir

Dans ce cas-là, surtout on ne le jette pas, on le donne. Soit autour de soi quand on a réussi à convaincre une connaissance. Soit en proposant un don de kéfir sur les nombreux forums consacrés au sujet sur le net. Je conseille de déposer soigneusement 4 cuillerées à soupe de kéfir et un peu d’eau sucrée dans un zip lock entourée de papier bulle et de glisser le tout dans une enveloppe pré-affranchie « spéciale livre » de la Poste.

Pour ce qui est des recettes, en faisant mes recherches j’ai constaté que les Américains et les Français n’avaient pas du tout la même façon de faire. Les Français font fermenter le kéfir en une seule fois avec fruits secs et citron, tandis que les Américains le font fermenter une première fois dans de l’eau sucrée, puis rajoutent du jus de fruit et repartent pour une autre fermentation. Je n’ai pas encore tenté la version US alors je vous donne la mienne, bien de chez nous.

Kéfir de fruit en bouteille ©magreenlife

Kéfir de fruit en bouteille ©magreenlife

Recette du Kéfir de fruit « à la française »

Les règles à suivre impérativement :

N’utilisez que des ingrédients bio

Si votre eau du robinet est trop chlorée, utilisez de l’eau de source ou laissez la à l’air libre une nuit

N’utilisez aucun ustensile en métal pour manipuler votre kéfir

-1 bocal en verre de minimum 1,5 litres

-1 bouteille en verre avec bouchon fermant hermétiquement type limonade

-3 c à s de kéfir de fruit

-3 c à s de sucre roux bio

-1 c à café de mélasse bio (pour un apport supplémentaire en minéraux, le kéfir adore ça)

-1 figue ou 10 raisins secs ou 2 abricots secs ou 10 cranberries séchées (ou un mélange), tous bios !

-¼ d’orange bio ou de citron bio (perso je préfère le goût de l’orange)

Ébouillantez le bocal et la bouteille.

Rincez vos 3 c à s de kéfir dans une passoire en plastique très fine pour que les grains les plus petits ne s’enfuient pas (n’ayant pas de passoire en plastique assez fine, j’utilise le plateau de mon germoir à graines, c’est parfait !)

Déposez le kéfir au fond du bocal. Ajoutez le sucre, la mélasse, 1 litre d’eau, les fruits secs et l’agrume avec la peau.

Recouvrez d’une gaze, ou du couvercle du bocal sans visser.

Laissez reposer à température ambiante et à l’abri de la lumière directe du soleil pendant 24 heures à 48 heures. Les fruits secs vont remonter à la surface au bout de 24 heures normalement.

Pressez les morceaux d’agrume au-dessus du bocal, filtrez et mettez en bouteille. Laissez encore reposer 24 heures en rajoutant une cuillère à café de sucre si vous voulez plus de bulles, sinon mettez au frigo (c’est plus agréable à boire bien frais).

Note : Je préfère nettement le goût avec de l’orange à la place du citron et j’aime l’arôme un peu épicé de l’abricot sec. On peut également ajouter des fruits frais (pommes, pêches, poires), et j’ai bien l’intention de tenter de faire infuser de la vanille.

Après fermentation, à consommer rapidement (dans les 2 jours).

Notez bien que malgré l’apport en sucre de la recette, le kéfir n’est pas une boisson sucrée. En effet les micro-organismes, s’ils sont en bon état, vont dévorer le sucre en 24 heures à 48 heures.

Que faire des grains de kéfir entre deux productions de boisson ?

On les garde au frigo dans un bocal d’eau sucrée et on vérifie régulièrement qu’ils ne manquent pas de nourriture (un peu de sucre une fois par semaine semble un minimum mais moi j’ai tellement peur qu’ils dépérissent que je les nourris tous les deux jours…).

Pour ceux qui ont peur d’oublier le kéfir au frigo, il est possible de le déshydrater (à l’air libre sur une assiette ou un tissu propre), ou de le congeler (dans un sachet zip-lock après l’avoir soigneusement séché). Pour le remettre en route il semblerait qu’il suffise de le remettre dans un peu d’eau sucrée et de rajouter eau et sucre jour après jour jusqu’à ce que les petites bulles, signes de vitalité, refassent leur apparition.

Plus d’infos…

Vous trouverez d’autres infos passionnantes et une recette de ginger ale à base de kéfir de fruits, sur l’excellent blog consacré à la nourriture fermentée, Ni cru ni cuit.

Et pour ceux qui lisent l’anglais et qui voudraient en savoir plus sur le kéfir version US, le blog The Nourishing Gourmet propose un post vraiment très bien fait ici.

Je ne peux pas encore distribuer de grains kéfir de fruit à l’heure où j’écris ces lignes mais n’hésitez pas à utiliser les commentaires pour partager vos expériences et vos recettes !

Et que ça Pschhht !

Publicités

Une réflexion sur “Kéfir : Buvez vivant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s